Les exploitants agricoles d’IGAD impactés par la voie de contournement de l’ADL seront relogés à Ayemé

C’est du moins le but principal de la rencontre de mardi 10 mai courant entre, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Charles Mve Ellah et les directeurs généraux de la GSEZ en charge des travaux, et de l’IGAD responsable du site agricole d’Alibadeng.

«L’objectif de cette rencontre était detrouver une solution définitive concernant le relogement des 65 exploitants du site agricole IGAD Alibadeng pour le site d’Ayemé afin que ceux-ci ne subissent pas un fort impact sur leur activité et continuent d’approvisionner les villes de Libreville et Port-Gentil », indique le ministère de l’Agriculture.

En effet, impactés par le projet de construction de la voie de contournement de l’aéroport de Libreville, c’est près de 600 familles qui seront bientôt déguerpies de cette zone pour la bonne marche du projet. Et ces exploitants agricoles comme les autres devront se résoudre à abandonner ces terres pour s’établir justement sur le nouveau site qui est Ayemé situé dans le deuxième arrondissement de la commune de Ntoum, à une trentaine de kilomètres de Libreville.

Selon les informations reçues, les travaux devraient démarrer au premier semestre 2022 pour une durée de 18 mois. L’infrastructure de type 2 fois 2 voies sera construite sur six kilomètres pour desservir la commune d’Akanda. Ce chantier est exécuté dans le cadre d’un partenariat public-privé entre l’État gabonais et Gsez Airport, concessionnaire de cet aéroport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top