Libre circulation effective entre le Gabon et Sao Tomé et Principe: désormais plus besoin de visa

Le ministre gabonais des Affaires étrangères Michael Moussa Adamo a reçu, à son cabinet ce mardi 3 mai, son homologue de Sao Tomé et Principe Edite Ten Jua. Au centre des échanges entre les deux personnalités, l’exemption de demande de visa entre les ressortissants des deux pays.

Avec cet accord signé le 3 mai courant, plus besoin de visa pour les Santoméens et Gabonais pour circuler entre les deux États d’Afrique centrale. « Nous venons de procéder à la signature de cet accord d’exemption de visa qui est en souffrance depuis 2015. C’est un accord qui a été travaillé par les deux parties depuis des années. Il y a eu plusieurs opportunités de signer, mais du fait de la Covid, du manque de liaisons aériennes, cet accord n’a pas pu être signé », a révélé le ministre Michael Moussa Adamo au sortir de cette audience.

Cette entente marque une évolution des relations et redynamise la coopération entre le Gabon et Sao Tomé. Cette exemption concerne néanmoins les séjours de moins de 90 jours. Une facilité offerte par les deux pays à leurs ressortissants respectifs. En ce qui concerne les retombées économiques liées à cette exonération, le ministre Michael Moussa Adamo a affirmé que l’accord « permet de développer des échanges commerciaux entre nos deux pays. Les entreprises gabonaises peuvent entrevoir la possibilité d’aller s’installer à Sao Tomé et vice versa ».

Situé au large du Gabon et composé de deux îles, Sao Tomé-et-Principe est l’un des plus petits pays d’Afrique devenu indépendant le 12 juillet 1975.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top