Libreville abrite des parlementaires francophones du 27 au 28 janvier

Libreville, la capitale gabonaise abritera du 27 au 28 janvier de l’année en cours  la première rencontre annuelle du bureau de l’Assemblée parlementaire francophone (APF), selon une source de la représentation nationale.

Les assises réuniront  environ une centaine de députés et sénateurs confondus des parlements ayant en partage la langue française. La messe se tiendra en présentiel et par visioconférence pour les mandataires qui ne pourront pas effectuer le déplacement de Libreville à cause de la fermeture des frontières pour ne citer que ce cas.
L’objectif est de préparer les déclarations et autres rapports en vue de l’organisation de la prochaine rencontre prévue se tenir en été.

Au centre des échanges à Libreville,  des thématiques variées, ayant trait notamment, à l’actualité politique, économique, sociale et culturelle des pays francophones en cette période  Covid-19, les prérogatives des parlements en situation d’urgence ou de crise sanitaire, la santé, l’environnement, la paix, l’éducation, la sécurité, la démocratie et l’État de droit…

Les participants assisteront également  à la remise solennelle du Prix Senghor-Césaire 2020 attribué à la Fondation Raponda-Walker, suivie de la visite dans la Zone Economique Spéciale de Nkok après la clôture des ateliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top