L’OPEP annonce la diminution de sa production pétrolière à 100.000 barils jour

Cette décision qui rentrera en vigueur d’ici le mois d’octobre 2022 prochain a été prise ce mardi 6 septembre courant par les treize membres de l’organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP)  et leurs partenaires (OPEP+).

Selon certaines informations concordantes, cette décision serait une manière pour les pays producteurs de réaffirmer qu’ils ne toléreront pas de baisse des prix. Selon les observateurs, il s’agit ainsi d’un signal adressé par l’Arabie Saoudite aux Etats-Unis qui seraient proches d’un accord avec l’Iran.

« La réunion a noté qu’en raison d’une volatilité élevée et d’incertitudes accrues, il est nécessaire d’évaluer de manière continue les conditions du marché et d’ajuster immédiatement la production. L’Opep + a l’engagement, la flexibilité et les moyens de relever ces défis et d’orienter le marché », a indiqué l’OPEP dans un communiqué publié à l’issue du rendez-vous.

En effet, cette baisse, qui représente 0,1 % de la production mondiale, est davantage symbolique. Selon les experts, elle ne devrait pas impacter de manière significative les marchés. D’autant plus que la production des membres du cartel reste nettement inférieure aux objectifs fixés soit environ 1,4 million de barils de moins.

Notons que les prix du pétrole se sont légèrement repliés ces dernières semaines, sous la crainte d’une récession dans les économies occidentales. Après avoir atteint des sommets en juin, où il avait dépassé les 120 dollars, le prix du baril était descendu à 86 dollars. Ce mardi, après la décision de l’Opep, il approchait les 95 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top