«L’UOB a bénéficié, entre 2019 et 2020, de près de 5 milliards de francs CFA de réhabilitation et ces efforts continuent », dixit le Pr Frédéric Mambenga Ylagou

La dernière annonce du doyen de la faculté  de droit et des sciences économiques  (FDSE), de suspendre les cours dans cette faculté pour un manque de table bancs, a suscité la réaction de l’un des responsables de ce département ministériel, le secrétaire général, le Pr Frédéric Mambenga Ylagou.  Pour ce dernier, il n’y aurait pas un problème de table banc à l’université dans la mesure ou un vaste programme de réhabilitation de ce temple du savoir est actuellement de l’ordre de 5 milliards de fcfa.

C’est à travers une interview accordée aux médias  Gabonreview et Gabon 1ère, que le secrétaire général de l’enseignement supérieur est venu répondre au Pr Jean Claude James, qui a ordonné la suspension des cours au sein de ladite faculté. Pour  le Pr Frédéric Mambenga Ylagou  des efforts ont été fournis par l’Etat, il n’y aurait donc pas un problème de table banc au sein de l’université Omar Bongo.  « Il ne manque pas de tables bancs. Avec la réhabilitation de l’UOB, il y a eu des dotations en tables bancs de l’ordre de 322 chaises et tables individuelles pour les étudiants, 200 tables et chaises individuelles pour les enseignants.

A cela s’ajoute une livraison dans 10 jours, d’une dotation de 1 200 tables bancs pour les étudiants. Notamment, les tables bancs de 4 places. C’est en gros, une capacité d’accueil qui sera portée à 3 000 tables bancs disponibles pour cette année et qui vient compléter les suppléments en infrastructures qui ont été ajoutés. Notamment, pour les mezzanines qui seront opérationnelles à partir de la rentrée 2021, celle que nous avons entamé, pour l’UOB », dit-il. S’agissant de la situation des étudiants de la FDSE contraint de rester chez eux, le SG pense que  la FDSE qui a eu quelques difficultés à boucler son année, devrait déterminer le processus universitaire  pour bien boucler l’année académique.  

Avant de préciser que, « L’UOB a bénéficié entre 2019 et 2020, de près de 5 milliards de francs CFA de réhabilitation et ces efforts continuent puisque dans 2 mois, c’est la cité universitaire qui sera livrée et complètement refaite. C’est montrer l’intérêt que l’Etat, par le biais de M. le président de la République Ali Bongo Ondimba, permet l’effectivité de mise en œuvre de toute l’action portée à la jeunesse, particulièrement celle de la première université. C’est vrai, il y a eu des dysfonctionnements liés à la vétusté de l’établissement, mais il faut reconnaître les efforts qui sont faits pour que désormais nous ayons une scolarité normale dans cette université », a précisé le Secrétaire Général.
 
Des efforts qui entrent dans la stratégie du gouvernement de réhabiliter les universités  pour offrir de meilleures conditions d’apprentissages aux étudiants des  universités  du Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top