Mairie de Libreville / CGLU-A : le Gabon va assurer la présidence.

En conclave  depuis le 27 septembre dernier à Libreville,   le Secrétariat général des Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A), vient de recommander à la nouvelle Mairesse, Christine Mba Ndutume épouse Mihindou de parachever le mandat du Gabon à la tête de cette organisation.
 
En effet, cette visite du Secrétariat général du CGLU-A avait pour objectif de présenter à Christine Mba Ndutume épouse Mihindou, les responsabilités qui lui incombent en tant que présidente de cette organisation. Une présidence assurée par le Gabon depuis 2018, avec l’ancienne mairesse, Rose Christiane Ossouka Raponda.
 
En effet, cette rencontre entre l’organisation faîtière des gouvernements locaux africains et l’Association des Maires du Gabon (AMG) a permis de cerner les enjeux des différents agendas et engagements internationaux des différentes villes et communes du Gabon. Le Secrétaire général du CGLU-A Jean Pierre ELONG MBASSI est revenu sur l’objectif de l’organisation qui a pour finalité la promotion de la décentralisation et le renforcement du rôle des collectivités locales dans l’amélioration des conditions et du cadre de vie des populations africaines. Ce dernier a rappelé les devoirs du Gabon qui assure la présidence du CGLU-A.
 
La mairesse de Libreville, en plus de son statut de présidente de l’Association des maires du Gabon (AMG), assurera cette double fonction. L’autre objectif de cette première rencontre était de présenter au premier Magistrat de la capitale gabonaise le fonctionnement global du CGLU-A, ses missions, ses activités, ses réalisations, ses projets de développement en cours et à venir, la dimension de ses méthodes de gestion des collectivités territoriales, ses attentes, ses partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top