Me Irenée Mezui Mba risque le tout pour le tout devant la Cour d’appel ce jour

Placé sous mandat de dépôt depuis le 9 mars 2022 dernier, Me Irénée Mezui Mba comparait ce mardi 6 décembre 2022 devant la Cour d’appel de Port Gentil dans la province de l’Ogooué Maritime aux côtés de ses avocats dont notamment Me Anges Kévin Nzigou qui avait interjeté appel suite au verdict du 30 septembre dernier.

Condamné par le Tribunal de première instance de Port-Gentil à deux ans d’emprisonnement dont un avec sursis et de 800 millions de francs CFA au titre des dommages et intérêts, Me Irenée Mezui Mba est de nouveau attendu devant la Cour d’appel ce 6 décembre où il espère renverser la donne.

En effet, reconnu coupable du délit d’escroquerie dans l’affaire qui l’oppose à la Société gabonaise de raffinage, l’avocat qui n’a toujours pas dit son dernier mot entend lors de cette comparution obtenir rien d’autres qu’une liberté provisoire à minima voire l’acquittement face aux preuves qui selon ces avocats ne seraient pas aussi «tangibles» qu’annoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top