Mesmin Noël Soumaho annonce la création d’une police universitaire à l’UOB

L’objectif étant de mettre un terme à l’insécurité grandissante au sein de l’Université Omar Bongo (UOB). Le recteur de ce temple du savoir, Mesmin Noël Soumaho a annoncé au cours d’un point de presse animé le 16 mai courant, la création imminente d’une police universitaire.

En effet, selon le directoire de l’UOB, il ne se passe plus un seul jour sans qu’une infraction dans les salles de classe ou dans des bureaux administratifs ne soit constatée et souvent à la clé, la disparition du mobilier et d’autres matériels à usage pédagogique. Face à la persistance des actes de vandalisme qui menacent le patrimoine matériel et infrastructurel de l’UOB ainsi que l’intégrité morale de son personnel, le conseil rectoral a décidé de mettre en place une police universitaire.

« Au-delà de la réhabilitation de la barrière, la mise en place d’une police universitaire à l’instance des polices diplomatiques et des plages doit désormais faire l’objet d’une attention particulière des plus hautes autorités si nous voulons préserver le patrimoine infrastructurel et matériel de la première université qui célèbre son jubilé », a déclaré Mesmin Noël Soumaho.

Selon les informations, la vente de stupéfiants, vols et braquages sont les maux qui minent l’Université Omar Bongo. Pour remédier à cette situation, ce dernier a dit solliciter une fois de plus « le concours des pouvoirs publics afin qu’ils mettent en œuvre tous les moyens pour parvenir à une éradication définitive de l’ensemble des facteurs de l’insécurité qui participe avec d’autres contingences à gangréner le fonctionnement de la plus grande institution universitaire de notre pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top