Mesures gouvernementales : le Collectif des établissements de nuit favorable aux mesures

Secteur d’activité en détresse et confronté à des difficultés financières depuis deux ans. Le Collectif des établissements de nuit du Gabon, lors d’une  rencontre informelle le  mercredi 15 décembre dernier,  s’est dit   favorable à la vaccination  et aux nouvelles mesures imposées par le gouvernement pour  le compte des établissements de nuit.
 
L’entrée en vigueur des nouvelles mesures du gouvernement ferait la joie des responsables des établissements de nuit. Des nouvelles mesures de riposte contre la pandémie de coronavirus, qui devraient permettre à ces derniers de fonctionner au-delà des heures du couvre-feu.
 
Nous avons subi et continuons de subir de plein fouet cette crise de la Covid-19. Aujourd’hui, tout ce que nous pouvons dire et souhaiter est qu’il y ait de plus en plus de personnes vaccinées et que cela conduise de manière inévitable à un retour à une vie normale”, a souligné Olivier Dibasso, Porte-parole du Collectif des établissements de nuit du Gabon.
 
Avant de préciser que, « Cela fait plusieurs mois que nous avions proposé cela à nos différents interlocuteurs au niveau du gouvernement, de pouvoir justement rouvrir sous condition de la présentation d’un Test-PCR valide et de l’attestation de vaccination », a précisé  le porte-parole du Collectif.
 
En effet, depuis le début de  la crise sanitaire, les établissements de nuit accumulent les dettes.  Plusieurs responsables ont dû mettre la clé sous le paillasson.  La reprise  effective sous  réserve du respect de certaines conditions à savoir, la vaccination, du respect des gestes-barrières ou de la présentation d’un Test-PCR à l’entrée pour tous les clients. Un soulagement et  des dispositions appréciables pour ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top