Mesures gouvernementales : le collectif des responsables des snack-bars salue les mesures.

A partir du 15 décembre 2021 prochain, les snack-bars  pourront ouvrir au-delà des heures couvre-feu. Interviewé sur  ces nouvelles mesures gouvernementales par nos confrères de  Media 241,  Olivier Dibasso, porte-parole du Collectif des établissements de nuit du Gabon, a salué la mesure tout en mettant quelques doutes en ce qui concerne, l’accès  au sein desdites structures.
 
En effet, la décision d’ouverture des établissements de nuits au-delà du couvre-feu,  est conditionnée, pour les employés et clients de ces structures, par la présentation d’un Test PCR ou d’un carnet de vaccination Covid-19 valides. « Nous saluons cette décision de manière positive, car elle permettra aux établissements dont les bars et snack-bars d’exercer après les heures de couvre-feu »,  a souligné  Olivier Dibasso, porte-parole du Collectif des établissements de nuit du Gabon.
 
Et de préciser que,   « Nous sommes pour la vaccination car c’est la voie de sortie de cette pandémie qui impose son diktat depuis près de deux ans », a-t-il ajouté. Ainsi, si la mesure est salutaire, le collectif souhaite que le gouvernement puisse revoir  l’aide accordée aux établissements de nuit.  Car, dit –il, la crise sanitaire  a eu des effets néfastes sur les caisses desdites structures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top