Michel-Philippe Nze passe au crible le congrès de Pierre-Claver Maganga Moussavou

Le Secrétaire Général Adjoint du PDG, chargé de la Communication, Michel-Philippe Nze qui a récemment décrypté l’actualité politique nationale a tenu à revenir sur le congrès du Parti Social-Démocrate (PSD) organisé par Pierre-Claver Maganga Moussavou et « sa politiques expérimentales ».

« CHOSES ENTENDUES ET VUES suite.

Après la énième sortie de piste de Gérard Ella Nguema, « l’autre fait de l’actualité qui a plus ou moins attiré l’attention du public ces jours derniers, c’est le congrès du Parti Social-Démocrate dont le principal organisateur qui n’est autre que son président, Pierre-Claver MAGANGA MOUSSAVOU a utilisé comme une caisse de résonnance pour ses récriminations habituelles à l’encontre du pouvoir.

Faut-il voir dans ce comportement pavlovien de l’éphémère Vice-président de la République, l’expression d’une ambition contrariée ou la frustration d’un dépit amoureux entre le pouvoir et lui, tellement il a habitué les Gabonais à n’envisager la politique que sous l’angle de la dénonciation calculée du pouvoir. Tantôt pour s’attirer ses sympathies, tantôt pour faire du chantage. Omar BONGO ONDIMBA en personne ne s’y était pas trompé en le qualifiant « d’extra-terrestre » tellement il était excédé par les volte-faces et retournements de vestes du bonhomme.

Il reste à espérer que les pauvres compatriotes qu’il a réussi à attirer sous le hangar où se tenait le « congrès » ont eu une meilleure compréhension du projet qu’il compte proposer aux Gabonais en 2023, lequel projet nous l’espérons cette fois, ne se limite pas à la seule « provincialisation » qui lui sert de viatique depuis une vingtaine d’années. Un programme fumeux et passe-partout censé régler tous les problèmes du Gabon. Avis à ceux qui, en cette époque de lumière et de connaissances, voudraient encore accorder du crédit à des politiques expérimentales là où devraient prévaloir aujourd’hui une expérience avérée et un pragmatisme froid.

Toutes choses dont le président du PSD semble totalement dépourvu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top