Nations Unies : Ali Bongo invite au respect des engagements pris sur les questions de paix

Le Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a lors de son allocution le mercredi 21 septembre courant au New York hall des Nations Unies lancé un appel à la Communauté internationale pour entre autres respecter des engagements pris sur les questions de paix.

Prenant part à la 77ème Assemblée Générale des Nations Unies, Ali Bongo Ondimba a au cours de son intervention évoqué la gravité du contexte international dans lequel la 77ème Assemblée Générale des Nations Unies se tenait. Il a mis un accent particulier sur l’impact de la pandémie de la Covid 19 sur le monde. La culture du dialogue pour appréhender ou régler tous différends tant sur le plan sécuritaire, économique ou autres, afin d’apporter des réponses collectives aux défis multiformes de l’heure.

« Face aux conflits et aux crises multiples – environnementales, économiques, sanitaires – auxquels notre monde est confronté, nous n’avons d’autre choix que de nous montrer solidaires et de nous coordonner. Autrement dit, faire le choix du multilatéralisme, du dialogue et du consensus, il en va de l’avenir de l’Humanité comme de notre Planète  », a écrit sur les réseaux sociaux le chef de l’Etat gabonais quelques heures après avoir pris la parole à la tribune de l’ONU.

En outre, un accent tout particulier a été mis sur la question des changements climatiques et de la biodiversité. Sur les questions de paix et de sécurité internationales, le Chef de l’Etat, comme à l’accoutumée, a prôné les vertus du dialogue et de la négociation. A cette occasion, le numéro un gabonais a fait un appel à la Communauté internationale pour un respect des engagements pris sur les questions de paix, de sécurité et de dignité pour les peuples du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top