NEPHTALI NALICK,  L’Humoriste Web en garde à vue à la préfecture de police ?

 Si cela est confirmé, il faut retenir que les raisons de son arrestation  n’ont pas été énumérées  par  l’équipe de l’artiste, qui a rendu officiel l’information de son interpellation ce 17 mars 2022, par un bref communiqué sur sa page Facebook, dénonçant « une arrestation arbitraire ». Selon le même communiqué, il aurait avec plusieurs de ses amis passé la nuit dans les locaux de la préfecture de police de Libreville.

« Depuis hier soir, Nephtali a été arbitrairement arrêté, donc carrément enlevé, et mis en garde à vue par la Police au niveau du KOMO, à Libreville. Il vient d’y passer la nuit avec tous ceux qui étaient avec lui au moment de l’enlèvement dans son quartier. » A-t-on pu lire sur sa page Facebook.

Pour l’heure se sont plusieurs messages de soutien qui inondent la toile, demandant la libération du jeune homme. Selon des sources proches de l’humoriste, c’est la publication d’une vidéo dans laquelle il dénonçait la mauvaise hygiène et les conditions de vie au Camp de Police de Libreville, qui seraient à l’origine de son interpellation.

Apparemment, l’on ne doit plus dénoncer la dégradation des logements des agents de force de l’ordre et de sécurité souvent à l’origine de leur vétusté. Cela s’appelle purement et simplement abus d’autorité. A l’inspection de police de faire correctement son travail. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top