Non-Respect du couvre-feu : les forces de l’ordre effectuent des descentes inopinées dans les débits de boissons

Sur instruction des plus hautes autorités, les responsables du Copil ont dans la nuit du  mardi 13 juillet dernier, procédé à des contrôles et effectué des descentes au sein des débits de boissons. Plusieurs tenanciers de bars ont  été interpellés et sommés de payer une amende.

En effet, ouvrir son bar en dehors des heures du couvre-feu, c’est-à-dire après 20 heures, est considéré comme un délit du point de vue de la  loi.  Mardi dernier, les tenanciers de bars qui ont violé ces dispositions réglementaires ont été interpellés,  conduits au poste où ils ont été dans l’obligation de payer une amende à défaut d’être présentés  devant le procureur de la République pour mise en danger de la vie d’autrui.

Il faut rappeler que les responsables des débits de boissons, ne peuvent ouvrir que jusqu’à 20 heures, les clients ne peuvent y accéder que  sur présentation d’un test PCR négatif ou de la carte de vaccination. Des nouvelles descentes sur le terrain,   qui permettent aux représentants du Copil de  s’assurer du respect des mesures adoptées par le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top