Noureddin Bongo Valentin : un « exécutant au service du Président de la République ».

Très actif dans les dossiers brûlants du pays, le Coordinateur des affaires Présidentielles, Noureddin Bongo Valentin, lors de son interview à l’agence Ecofin, n’a pas manqué d’aborder toutes les questions sensibles de l’heure dans le pays et autour de sa personne.

En effet, depuis son entrée en fonction le travail et les missions qui lui sont confiées par le Président de la République sont scrutées de très près par les populations gabonaises. En pédagogue, dans un discours franc et avec précisions, Noureddin Bongo Valentin a abordé lors de cette interview, les questions liées à sa nomination, de son rôle au sein de l’Exécutif, de la Taskforce sur le règlement de la dette intérieure, du procès intenté contre lui par certains acteurs de la société civile.

S’agissant des prétentions de certains compatriotes qui voient en lui l’arrivée d’un troisième Bongo à la tête du Gabon. Noureddin Bongo Valentin a déclaré : « Je suis fier du nom que je porte et je sais que les Gabonaises et les Gabonais me jugeront sur les résultats, sur les améliorations significatives apportées à leur quotidien et non sur un délit de patronyme que certains, en manque d’arguments, agitent de manière pavlovienne. » dit-il.

Un « exécutant au service du Président de la République », le Coordinateur des affaires présidentielles a donc rappelé aux Gabonais, mais surtout à la classe politique son rôle aux côtés du chef de l’Etat. Un rôle qu’il compte bien assumer. Pour ce faire, il a promis travailler pour l’amélioration des conditions de vie de ses compatriotes conformément à la vision du président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top