Nouveau prêt du FMI au Gabon : la marque de confiance de la capacité du Gabon à transformer son économie

Le mercredi 28 juillet dernier,  le conseil d’administration du Fond Monétaire International (FMI) a approuvé,  l’accord triennal de facilité élargie  du Gabon pour la période 2021-2023. Soit un  montant  d’environ  319 milliards de francs CFA (580 millions de dollars). Le chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, considère ce nouveau prêt comme une  marque de confiance de ladite institution à l’endroit  du pays et sa capacité à  développer son économie.  

« Le Conseil d’administration du FMI vient d’approuver l’accord économique et financier triennal pour 2021-2023 ! », a indiqué sur sa page Facebook la première ministre gabonaise, ajoutant que « cette décision vient consacrer le long et méritoire travail du Président de la République Ali Bongo Ondimba et de mon Gouvernement ».
Restituant l’importance de cette décision, la première femme chef du gouvernement dans le pays a précisé que celle-ci « constitu(ait) une marque de confiance importante dans la capacité du Gabon à se réformer et à transformer son économie pour la rendre plus compétitive et créatrice d’emplois ».

Ce nouveau prêt du FMI  est  une bouffée d’oxygène pour  le Gabon qui, ces  derniers mois  a souffert de la baisse de ses activités  économiques à cause  de  la crise sanitaire qui a sévi dans plusieurs pays du monde. Il vient également renforcer   la confiance que peuvent avoir les bailleurs de fonds et le marché d’une manière générale dans la signature gabonaise et sa  capacité à  rembourser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top