Orpaillage illégal : 17 ressortissants étrangers interpellés dans un permis forestier

Faisant suite à l’appel à l’aide d’une entreprise locale employant de nombreux gabonais, une équipe composée d’agent des Parcs Nationaux, de gendarmes détachés au sein de l’ANPN et du B2, tous Officiers de police judiciaire, a interpellé 17 ressortissants étrangers dans les environs de Bakoumba.

En effet, malgré l’existence d’une convention tripartite entre le Gouvernorat, l’entreprise et la gendarmerie, force est de constater que plusieurs dizaines de sites illégaux ont fleuri dans la concession de cette entreprise mettant en danger les populations locales et les travailleurs de l’entreprise. Dans un rapport envoyé à l’administration de tutelle, l’opérateur économique implanté depuis 2017, confirme la présence d’orpailleurs armés en forêt ayant développé différentes commerces illégaux entre autres la drogue, la prostitution, et le braconnage.

Lors de l’opération, malgré leur refus d’obtempérer et la fuite de certains trafiquants, ce sont 17 ressortissants étrangers dont un enfant de 4 ans qui seront interpellés dont une femme blessée au pied. Cette dernière sera rapatriée sur brancard par l’équipe de l’ANPN pour être conduit dans une structure hospitalière de Moanda en attendant son expulsion.

Quant aux 16 autres, ils sont désormais à Libreville pour être présentés au Tribunal Spécial de Libreville. Certains devraient connaître des peines de prison fermes, quant aux autres ils seront remis DGDI qui procèdera aux formalités d’expulsion de ce groupuscule d’individus originaires de pays voisins.

Selon nos sources, de l’or, des cartouches de fusil de gros calibres ainsi que des laissez-passer signés d’autorités locales ont été retrouvés sur le camp. Alors que, sur instruction du Président de la République, la hiérarchie des forces de défense et de sécurité a décidé de sévir face à la corruption et autres attitudes salissant leur noble profession, certains comportements déviants de brebis galeuses viennent ternir les efforts fournis par le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top