« Paix des braves » au Gabon : le chef de l’Etat est prêt à écouter.

C’est en tous cas, ce que vient d’annoncer son porte-parole, Jessye Ella Ekogha lors de sa conférence de presse du mardi 13 avril dernier. Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba est prêt à écouter et à discuter avec ses compatriotes.

En effet, depuis quelques mois, la « Paix des braves », initiative de quelques partis politiques fait désormais les choux gras de la presse. Et, lors de sa dernière conférence de presse, le porte-parole du chef de l’Etat a tenu à donner le point de vue du numéro un gabonais sur cette actualité. Selon ce dernier, « Le président de la République l’a toujours dit. Il est toujours prêt à dialoguer, si tant est qu’il y ait une plus-value. Il est toujours prêt à tendre la main à toute personne s’il s’agit d’améliorer, certes le climat politique, mais surtout les conditions de vie des Gabonaises et des Gabonais » dit-il.

Avant de relever que, « On ne dialogue pas juste pour le plaisir de dialoguer. Il faut dialoguer sur des sujets, des problématiques qui relèvent des préoccupations concrètes, au quotidien des populations. La position du Président de la République à ce sujet est très claire : toute personne qui a une idée, un projet qui permet d’améliorer potentiellement le quotidien des gens, il est prêt à les écouter », a déclaré Ella Ekogha, porte-parole de la présidence de la république.

Une position du numéro un Gabonais, qui vient mettre un terme à toute spéculation, au sujet d’une répartition des postes au sortir de ce dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top