Panthères du Gabon : un « caprice » très mal perçue par les supporters

Après avoir refusé de regagner  le Cameroun pour participer à la coupe d’Afrique des nations de football, pour des raisons liées au versement des primes. Ce mercredi 5 décembre,  la sélection gabonaise a finalement quitté Dubaï  en direction du Cameroun. Un caprice qui pourrait laisser des cicatrices et susciter moult interrogations dans l’opinion.  
 
Pendant que les populations  ont du mal à joindre les deux bouts à cause de la covid-19,  la sélection gabonaise de football, affiche et présente une image peu reluisante à la face du monde du pays. En effet, selon des sources proches de la sélection gabonaise, le litige  ne serait pas lié à un manque de prime, mais plutôt au fait  que les joueurs  jugeaient le montant  desdites  primes insuffisant.

Un caprice, qui  a dû mal à passer dans l’opinion ou certains sont  contraints de serrer la ceinture à la fin du mois. Surtout quand on sait que plusieurs secteurs d’activité sont en grève depuis mois, sans que  leurs revendications ne trouvent des solutions idoines.

Une situation déplorable pour le football gabonais et  à quelques jours de du lancement de la compétition la prestation de Pierre-Eymerick Aubameyang et de ses coéquipiers  est attendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top