Partenariat public – privé : de l’eau et de l’électricité supplémentaires pour les ménages.

Le Gabon compte lancer une procédure de négociation directe de deux conventions de Partenariat Public Privé (PPP), pour améliorer la desserte en eau et en électricité dans le pays. C’est en tous cas, la décision prise par les autorités lors du dernier conseil des ministres.

S’inscrivant dans la mise en place du plan d’accélération de la transformation, le gouvernement compte négocier une convention de concession dans le domaine de l’électricité avec la société ORINKO, véhicule conjoint du FGIS et la société WDFS. Ladite convention porte sur la conception, le financement, la construction, l’exploitation et le transfert de propriété d’une centrale thermique à gaz de 120 mégawatt dans la Commune d’Owendo.

Dans le secteur de l’eau c’est avec la société ORELO, que la convention devrait être négociée grâce au partenariat entre le FGIS et la société ERANOVE. Cette convention a pour objet le développement d’une nouvelle usine de production d’eau potable à Ntoum, dénommée Ntoum 7.

Des nouvelles conventions qui permettront d’une part d’augmenter le nombre mégawatt dans la commune d’Owendo, en matière d’électricité, elle permettra également de fournir 130.000 mètres cubes d’eau potable supplémentaires pour les besoins des Communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top