Pensions retraites : une étude actuarielle pour réformer les régimes de la CPPF

Le ministre du Budget et des Comptes publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye  a procédé au   lancement de l’étude actuarielle le mardi 12 octobre dernier. Pour dit-on, arrimer les pensions retraites au Nouveau système de rémunération (NSR).
 
Après l’appel d’offres lancé par les autorités gabonaises il y a trois, et les récents évènements malheureux des retraités qui réclamaient leurs pensions retraites. Le ministre du Budget et des Comptes publics,  va  tenter de trouver des solutions  aux pensions retraites. Et, pour y arriver l’Etat devrait s’appuyer sur  le Groupe Finactu ayant remporté l’appel d’offre international. Ce groupe va travailler sur une période de trois mois.  Une étude qui devrait permettre de connaître, la charge de la dette viagère de la Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’Etat (CPPF).
 
« Le Gouvernement a pris l’engagement depuis un mois de réaliser cette évaluation de notre régime de pension pour essayer de voir l’impact de ces mesures à long-terme. Nous voulons un système de protection sociale soutenable, qui ne laisse personne sur les bancs », a indiqué  le ministre du Budget, Sosthène Ossoungou Ndibangoye lors du lancement de l’étude.
 
Ainsi, cette étude devrait donc permettre au gouvernement d’arrimer  les pensions au Nouveau système de rémunération, au calcul de la pension et à la valorisation de pensions pour les retraités non concernés par le nouveau système de rémunération. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top