Pierre Alain Mounguengui placé en détention à sans famille

Convoqué et auditionné dans les locaux de la direction nationale de la contre ingérence et de la sécurité militaire (DNCISM), communément appelé B2, dans le cadre de l’affaire d’abus sexuels commis sur des jeunes footballeurs, Pierre Alain Mounguengui accusé de non dénonciation d’actes de pédophilie vient d’être placé sous mandat de dépôt pour une période de 10 jours.

Pierre Alain Mounguengui n’a pas eu assez de temps pour célébrer sa réélection pour un troisième mandat à la tête de la Fédération gabonaise de football. Moins d’une semaine après le scrutin du 16 avril, le patron du football gabonais a été convoqué puis incarcéré le 21 avril 2022. Celui qui semblait être épargné par l’affaire « Capellogate », autre dénomination de cette affaire d’abus sexuels commis sur des mineurs voit l’étau se resserrer autour de lui.

La pression s’accentue autour de celui qui a devancé Jérôme Efong Nzolo à Lambaréné. En effet, Pierre Alain Mounguengui qui devait normalement être présenté devant le juge d’instruction ce 27 avril 2022 a en l’absence du magistrat chargé de ce dossier, vu sa comparution reportée. Un report qui oblige ce dernier à passer par la case prison centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top