Police scientifique : Bientôt un laboratoire d’analyse ADN dans la capitale gabonaise

Plus qu’une idée en gestation, l’étude de faisabilité serait déjà clôturée. L’installation d’un tel laboratoire à Libreville apportera une révolution pour la police scientifique qui disposera désormais d’un outil performant pour élucider des actes crapuleux ou criminels.

Selon les informations de l’ambassade de France au Gabon, le processus de ce projet est déjà avancé au point où, l’ingénieur en chef au laboratoire de police scientifique de Marseille en France, Olivier Marie a annoncé avoir clôturé le 21 octobre courant, l’étude de faisabilité de la mise en place dudit laboratoire d’analyse au profit de la préfecture de police de Libreville.

« Un tel outil permettrait la résolution de nombreux crimes et délits, notamment dans le cadre des violences faites aux femmes », renseigne la représentation diplomatique. Cela permettra également au pays de réduire ses dépenses, car il reviendrait moins cher de faire des analyses ADN localement au lieu de recourir aux laboratoires à l’étranger.

Rappelons qu’une analyse ADN examine des emplacements spécifiques du génome d’une personne afin de rechercher ou de vérifier des relations généalogiques ancestrales ou d’estimer le mélange ethnique d’un individu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top