Politique française : Ndong Lilas Euridice militante du parti de Marine le Pen menacée par les gabonais en France

Franco-gabonaise, Ndong Lilas Euridice serait victimes depuis quelques  mois des menaces de certains gabonais résidant en France.  Militante du Rassemblement national (RN) le parti de Marine Le Pen. Cette dernière affirme être menacée constamment par ses compatriotes et d’autres ressortissants africains à cause de son positionnement politique.
 
En effet, Marine Le Pen est la fille de Jean Marie Le Pen, un homme politique connu pour ses positions radicales sur la question raciale en France. Inconnue de la sphère internet gabonaise jusqu’à ce jour, elle a été la cible d’une indignation ciblée de la part de la communauté gabonaise sur Internet.

En effet, alors qu’elle n’a pas de compte à rendre à personne sur ses choix politiques en tant que française, la jeune dame se dit victime de menaces. « Mon téléphone sonne toutes les deux secondes aujourd’hui. Et même si je ne peux bloquer constamment des messages venant d’ici et d’ailleurs. Je suis un être humain, une femme, une mère, mais les menaces, les insultes, intimidations, malédictions incessantes. J’en peux plus » a déclaré la femme politique.

Avant de préciser à ses détracteurs du jour qu’elle ne leur devait rien « Je ne dois aucune explication à quiconque sur mon adhésion au @RNational_off.Je ne suis pas noire pour vous. Je ne suis pas Ndong pour vous. Je ne suis pas Fang pour vous. Je ne suis responsable d’aucun noire. Je ne trahis aucun frère noire. Fichez moi la paix, je n’en peux plus »
 
Des réactions incompréhensibles quand on sait que l’adhésion à un parti politique libre et que   nul ne peut être menacé pour ses  convictions, ces réactions sont absurdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top