Politique : Le fils de Jean Ping chez Sassou Nguesso

Christophe Ping, l’un des fils de Jean Ping a rendu le week-end dernier une visite au Président de la République du Congo, Denis Sassou Ngueso. Pour dit-on, tenter de récolter des fonds pour son père, en vue de l’élection présidentielle de 2023.

L’ex-chef de file de l’opposition serait en quête de financement pour la campagne de 2023. C’est ce qui ressort de cette rencontre avec le président congolais. Prévue être une rencontre d’amitié en toute discrétion, la rencontre qui devait se dérouler sobrement sans médias, a finalement été rapportée par les réseaux sociaux congolais.

Christophe Ping à la demande de son père, s’est rendu à Brazzaville puis à Oyo pour y rencontrer Denis Sassou Nguesso. Objectif recherché des fonds nécessaires pour la campagne de son père. Il semble que, Jean Ping pour financer sa dernière élection présidentielle de 2016 aurait eu recours au Président congolais.

Depuis son échec de 2016, Jean ping aurait perdu sa côte de popularité au Gabon et à l’international. La classe politique de l’opposition a désormais des nouveaux visages, à l’exemple du leader du RPM, Alexandre Barro Chambrier. Et ce changement de leader est bien connu suivi au Congo.

« Denis (Sassou Nguesso) est convaincu qu’une nouvelle candidature de Jean Ping signerait l’échec assuré de l’opposition. Il doute de sa capacité à réunir largement son camp. Depuis 2026, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. De nouvelles figures ont émergé sur la scène politique », a relevé un proche collaborateur du président congolais.

A côté du président congolais comme potentiel sponsor, jean Ping compterait également sur l’appui financier de Alassane Ouattara, qui a été réélu en octobre dernier à la présidence de la Côte d’Ivoire. Sachant que, les ivoiriens en veulent à l’ex leader de l’opposition en ce concerne l’affaire de l’informaticien-hacker Yao Sihifowa, le financement du président Ouattara pourrait ne pas venir d’aussitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top