Politique: Nicole Assele définitivement évincée du CLR

Après avoir décidé de marcher à contre courant de son parti en  mettant à mal son unité et son intégrité, Nicole Assele a définitivement été radiée du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), par son père Jean Boniface Assélé, du reste président de cette formation politique.

Le président de Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Assele par le biais d’une décision n°003/PF/CLR/2022 en application des dispositions disposition de l’article 36 des statuts a acté « l’exclusion définitive de la Camarade Nicole Assélé », indique le document. Une exclusion du CLR pour avoir entre autres « mise à mal l’unité et l’intégrité du parti, pour sa propension à contester les décisions du chef du parti, pour la rétention des documents ou encore pour la tenue des réunions  interdites par le chef du parti », peut-on lire dans une communication officielle.

Ledit document fait également mention d’ « actes d’insubordination et injurieux de ses collaborateurs à l’endroit du Chef du parti  ». Pour ces griefs, Nicole Assele, jusque là Délégué Général du CLR  est « radiée définitivement des effectifs du Centre des Libéraux Réformateurs en même temps qu’elle n’a plus autorité, ni la qualité de s’exprimer et de présider des réunions au nom de celui-ci, ni d’utiliser les locaux du parti à des fins de tout ordre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top