Politique/ UN : Paulette Missambo reconnaît avoir violé le code de bonne conduite durant la pré-campagne.

Lors d’une interview accordée dernièrement au quotidien l’union, la nouvelle présidente du parti politique, Union Nationale (UN)  proche de l’opposition,  Paulette Missambo,  a sans détour reconnu avoir violé le code de bonne conduite  lors de la pré-campagne de la présidence dudit parti. Des griefs qu’elle souhaite désormais ranger dans les tiroirs, est-ce le cas de son adversaire ?

En effet, l’élection de la présidente de l’Union  Nationale a été entachée d’irrégularités  depuis la pré- campagne. Des irrégularités que la nouvelle présidente dudit parti a reconnu. À en croire la désormais présidente de l’Union Nationale. « Nous avons mené campagne, chacun pour ce qui le concerne, à travers le pays. C’est vrai qu’à des moments la campagne est sortie des codes de bonne conduite », a affirmé Paulette Missambo.

Avant de préciser  que, « Je le regrette. Nous devons revenir aux valeurs fondamentales (de probité notamment,  qui caractérisent notre parti », dit- elle. Des ambitions bien loin des réalités et des difficultés que rencontre ce parti. Un parti qu’elle dirige après une victoire obtenue sur le fil du rasoir.

Qu’à cela ne tienne, Paulette Missambo n’aurait pas encore fini avec Paul Marie Gondjout qui souhaite néanmoins être désigné comme  candidat du parti lors de l’élection présidentielle de 2023 prochain.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top