Pr Patrick Mouguiama Daouda : Mettre un terme à l’insécurité en milieu scolaire

Invité de l’émission « Face à vous », pour une évaluation de l’action gouvernementale le vendredi 28 mai dernier, Le Pr Patrick Mouguiama Daouda, le ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, du transfert des technologies et de la formation civique est revenu avec clarté sur le dossier des violences en milieu scolaire.

Pour le premier responsable de l’éducation au Gabon, lui et ses équipes sont à pied d’œuvre pour éradiquer le phénomène qui prend de l’ampleur depuis un certain temps.

L’enseignant de formation en bon pédagogue tout de l’entretien de l’émission face à Aimé Mannix Mondjot et Marielle Biyogou va reconnaître le déficit de communication de sa tutelle avant de déclaré qu’à partir de cette année, en plus des surveillants, va s’ajouter un corps d’auxiliaires de sécurité sera mis en place dans le grand Libreville, l’arrière pays ne sera pas en reste.

Ils auront pour mission la fouille tous les matins des sacs à dos des élèves une fois à l’entrée principale de l’établissement ceci pour exclure les objets dangereux et les drogues et les saisies seront rendues publics dans les jours avenir, et les fautifs seront traduits en justice.

Outre les surveillants et les auxiliaires de sécurité, il y aura des agents de prévoyance de sécurité scolaire qui seront affectés dans les établissements. À côté de ces surveillants et auxiliaires de sécurité, des agents de prévoyance de sécurité scolaire seront affectés dans les établissements. Ces derniers ont été formés grâce à un partenariat avec l’Agence Française de Développement(AFD), et entièrement pris en charge par l’Etat gabonais. Ces agents vont travailler au côté des enseignants pour la prévention des cas de violence en milieu scolaire.

Il s’agit pour le gouvernement gabonais de mettre fin aux violences enregistrées en milieu scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top