Préservation du Bassin du Congo : la Bezos Earth Fund s’engage à investi 110 millions de dollars

Emballé par la politique de conservation et de lutte contre le changement climatique mise en place en République gabonaise. Le fondateur d’Amazon a réitéré son engagement d’investir d’ici 2023 prochain, la coquette somme de 110 millions de dollars, pour la préservation du Bassin du Congo. 

« Le Bezos Earth Fund a accordé 110 millions de dollars pour protéger les forêts du Bassin du Congo, un écosystème que le monde ne peut pas se permettre de perdre », rappelle dans son tweet la Fondation Bezos dont l’objectif est de participer à la conservation de 30 % du tissu forestier via des partenariats avec les gouvernements, les entreprises et la société civile.

Le Gabon, dont le territoire est recouvert à 88 % par la forêt du Congo, l’un des deux poumons verts de la planète, est considéré comme l’un des pays les plus stratégiques en matière de protection du climat. Ces efforts pour protéger son couvert forestier attire de plus en plus de personnalité dont notamment Jeff Bezos qui justement en juillet dernier avait séjournée durant plusieurs jours au Gabon avec sa femme.

Notons que dans une récente courte vidéo diffusée sur Twitter via le compte de la Fondation Bezos, outre Jeff Bezos et sa femme, on peut apercevoir le ministre gabonais de l’Environnement et des Forêts, Lee White en discussion pour semble il élaborer des stratégies plus adéquates concrètes pour une meilleure protection du bassin du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top