Présidentielle 2023 au Gabon : Barro Chambrier disqualifie Jean Ping.

C’est en tous cas,  ce que l’on peut retenir des propos tenus du président  du parti politique le Rassemblement  pour la patrie et la modernité (RPM), Alexandre Barro Chambrier.  Selon  ce dernier, Jean Ping serait trop âgé pour se représenter en 2023.

En effet, le leader du RPM estime qu’il est le mieux placé pour conduire l’opposition lors de la prochaine élection présidentielle 2023. Il a donc levé le voile en réaffirmant ses intentions pour  la prochaine élection présidentielle.  En recommandant,  « un rassemblement le plus large possible pour poursuivre la voie en faveur de l’alternance », il estime qu’il est le mieux placé pour pouvoir l’incarner.

« Ce n’est pas lui faire offense que de dire que Jean (Ping) est trop âgé pour pouvoir se représenter. En 2023, il aura 81 ans. Compte tenu des évolutions rapides à la fois technologiques et sociologiques du pays, il faut un homme plus jeune pour porter le changement », a souligné  Barro Chambrier, le leader du RPM. Agé  de 63 ans cette année, ce dernier estime  que s’agissant de la prochaine élection présidentielle et du collectif agir que, « L’union est nécessaire pour pouvoir l’emporter. Appel à agir est un collectif d’activistes. Mais être acteur politique, c’est autre chose. Il faut un certain tempérament et un minimum d’expérience », dit l’opposant.

Barro Chambrier qui par ses propos écarte la vieillesse  en parlant de Jean Ping et la      jeunesse pour le collectif appel agir, devrait d’abord réussir  à convaincre une opposition dispersée à la recherche d’une idéologie commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top