Primature : Orientation budgétaire et situations administratives des agents publics en étude

Une séance de travail présidée par le premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda entouré des membres de son équipe gouvernementale s’est tenue le mercredi 23 mars à la primature. Au centre de la réunion, l’évaluation du plan de régularisation de l’année 2022 et le bilan de 2020-2021, et aussi de faire une projection tout en mettant des annotations afin de dresser une feuille de route qui tient compte d’un bon cadrage budgétaire. 
 
Pour Madeleine Berre, ministre en charge de la fonction publique « il s’agissait de présenter à madame le premier ministre le cadrage budgétaire, la poursuite du plan de régularisation sur l’année 2022 et nous avons donc eu l’occasion d’échanger et de faire le point sur le bilan de ce qui a été fait entre 2020 et 2021 et quelles étaient les perspectives pour l’année 2022, tout en tenant s’appuyant sur le Plan d’accélération et de la Transformation ».  

Le travail consiste à renforcer le rôle du gouvernement dans l’élaboration des politiques publiques ainsi que la discipline budgétaire globale afin de mieux répondre aux besoins des populations devenu de plus en plus exigeant. Pour bien faire, il faut un plan qui correspond aux besoins et aspirations des agents de l’Etat. Les   travaux devront se poursuivre avec les ministères clé comme le budget pour aboutir à un bon cadrage budgétaire.

Ce cadrage budgétaire passe par le  renforcement de capacité de la politique budgétaire et de la réduction de la politique des inégalités sectorielles aux membres du gouvernement de s’y mettre au travail car cela fait  partie de l’une de leurs missions. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top