Procès Maganga Moussavou /Makanga : Le verdict qui fait polémique.

Après plusieurs années d’attente, l’affaire opposant le journaliste Stive Roméo Makanga à l’ancien vice-président de la République, Maganga Moussavou, sur l’affaire « Kévazingogate , a connu son épilogue le 3 février dernier.

Le « journaliste  » Stive Roméo Makanga a été condamné à 1 million de FCFA d’amende et 10 millions de FCFA de dommages et intérêts pour diffamation à l’encontre de l’ancien vice-président, Pierre-Claver Maganga Moussavou. Une décision du tribunal, qui fait polémique, le journaliste a décidé de faire appel.

« M. Makanga a été incapable d’apporter la moindre preuve concernant cette affaire du Kévazingogate et de l’implication de notre client dans celle-ci », ont réagi, satisfaits, les avocats de l’ancien vice-président après le délibéré.

Il faut rappeler que, l’ancien vice-président, Pierre-Claver Maganga Moussavou avait porté plainte pour diffamation et outrage à l’encontre de Stive Roméo Makanga, responsable du site Kongossanews. Ce dernier, au moment où l’affaire du kévazingo faisait les choux gras de la presse, avait écrit un article qui affirmait l’implication de l’ancien vice-président de la république dans cette affaire.

Ainsi, suite à la décision du tribunal, le journaliste Stive Makanga a décidé de faire appel. Toute chose qui laisse penser que le procès impliquant ces deux protagonistes pourrait connaître une autre tournure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top