Programme ecofac6 : 65 milliards de fcfa pour soutenir la biodiversité en Afrique centrale

C’est le montant de contribution des parties prenantes au programme de préservation de la biodiversité en Afrique centrale. Lors de la journée mondiale de la biodiversité célébrée le 22 mai dernier, ces derniers ont affirmé avoir déjà contribué à hauteur de 65 milliards de FCFA pour la préservation de la biodiversité en Afrique centrale.

Les mécanismes de lutte contre la préservation de la biodiversité se déroulent dans de bonnes conditions en Afrique centrale. C’est en tous cas ce que l’on retient du bilan du comité de suivi national du programme régional de conservation et de valorisation des écosystèmes fragilisés d’Afrique centrale (Ecofac 6).

Porté par l’Union européenne (UE), la contribution financière des parties prenantes au programme Ecofac6 est évaluée à plus de 65 milliards de francs CFA. Un soutien à la préservation de l’environnement qui chaque année permet de mieux structurer le programme dans la sous-région d’Afrique Centrale. Mais également, d’améliorer la gestion des Aires protégées, à travers des contrats de subvention avec des opérateurs privés, pour la plupart des ONGs internationales.

Pour Ronan Pecheur, Chargé du suivi régional du Programme ECOFAC 6 auprès de la Délégation européenne au Gabon, Sao Tomé et la CEEAC, « en tant que principal bailleur de fonds sur les questions de biodiversité et de gestion des ressources naturelles, la coopération régionale de l’UE a eu un rôle prépondérant. Non seulement pour préserver la biodiversité dans les Aires protégées appuyées mais également dans les stratégies et approches mises en œuvre dans ce secteur, dans toute la région d’Afrique centrale ».

Un soutien important qui permet aux pays de la sous-région d’Afrique Centrale de continuer la lutte pour la préservation de la biodiversité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top