Protection de l’environnement : 40 millions de dollars pour protéger les forêts du Bassin du Congo

C’est l’œuvre de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon et l’homme le plus riche du monde. Ce dernier vient de décider de débourser la modique sommes de 40 millions de dollars  pour protéger les forêts du Bassin du Congo via sa Fondation.

Lancé en février 2020 par la  Fondation Bezos  Earth Fund,  Jeff Bezos  a annoncé il y a quelques jours qu’il avait l’intention de faire un don de quarante millions de dollars américains (40 millions $) à l’ONG de Wildlife Conservation Society pour protéger les biodiversités du Bassin du Congo et aider les communautés locales ainsi que les peuples autochtones à protéger eux-mêmes les forêts.

Ce financement  fait partie des 5 milliards de dollars mobilisés par l’Earth Fund et huit autres organisations dans le cadre du projet “Défi protéger notre planète”. C’est le plus grand engagement de financement privé jamais consacré à la conservation de la biodiversité.

En effet, le territoire du Gabon est recouvert à près de 88 % par les forêts du Bassin du Congo. Ce don devrait permettre de régler plusieurs problèmes liés aux conflits homme -faune et la protection de la biodiversité. «L’engagement du Bezos Earth Fund envers la conservation et la protection de la nature est transformationnel. Grâce à ce nouveau soutien de l’Earth Fund, nous allons pouvoir intensifier nos travaux dans le bassin du Congo et la zone Andes-Amazonie.

Nous allons travailler en étroite collaboration avec des gouvernements, des PACL et des organisations nationales afin de préserver les aires protégées et conservées en tant que bastions de la biodiversité et des solutions naturelles pour lutter contre les changements climatiques. Nous sommes ravis de travailler avec une coalition d’administrateurs du Bezos Earth Fund et de nos partenaires afin de garantir que ce nouveau soutien fera progresser nos efforts collectifs en faveur de la nature et des personnes »,  a déclaré le président de la WCS, Cristián Samper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top