Protection de l’environnement: Ali Bongo participe au « One Ocean Summit »

Invité par le président de la République française, pour représenter le Gabon, le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba  prend part ce vendredi au sommet One Ocean Summit consacré à la préservation des océans organisé à Brest.

Lors du « One Ocean Summit » organisé ce vendredi, une quarantaine de chefs d’État et de gouvernement sont présents, physiquement ou en vidéo, parmi lesquels notamment Ali Bongo Ondimba, Abdel Fattah el-Sisi, Joe Biden, ou encore Xi Jinping. Ils prendront tous des engagements concrets, assure l’Élysée, qui promet également l’émergence de plusieurs « coalitions d’actions ».

 But affiché par le président de la République française : Mettre les scientifiques, les acteurs économiques, les acteurs régionaux et les Nations Unies autour de la table pour pouvoir lancer des initiatives en matière de recherche, en matière de juridiction internationale et essayer de bâtir ou de compléter ce droit international qui nous permettra de protéger cet espace.

Selon les experts de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni, la politique mise en place par le Gabon pour la préservation de ses eaux territoriales pourraient bien aider de nombreux pays dans ce combat. En effet, le nouveau réseau de préservation maritime ou Marine Protected Areas (MPAs), créé en 2014 s’est progressivement étendu (jusqu’à 26 %).Un chiffre qui dépasse largement les objectifs mondiaux (10 %) fixés lors de la Convention sur la Diversité Biologique il y a 12 ans.

Pour rappel, le Gabon a décidé depuis plusieurs années, de faire de la protection des océans un nouveau cheval de bataille. C’est en marge de la 74ème Assemblée générale des Nations Unies que le Gabon a intégré le Global Océan Alliance, à New York le 24 septembre 2019. Un projet initié par le Royaume-Uni et dont l’ambition est d’œuvrer pour la protection des océans et la préservation de sa faune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top