Quand la sérénité d’Ali Bongo Ondimba déroute et rend fébrile Alexandre Barro Chambrier

La politique du chien aboie et la caravane passe, fait trembler l’opposition en République gabonaise. Avec la forte mobilisation observée lors de la cérémonie grandeur nature marquant les 54 ans du PDG, le président Ali Bongo Ondimba donne une leçon de politique à l’opposition gabonaise. Serein et imperturbable, le chef de l’Etat fait trembler ses opposants en tête desquels Alexandre Barro Chambrier.

Cette sérénité du Président, rassure le peuple gabonais en général et en particulier la jeunesse, qui aspire à un meilleur vivre ensemble et la stabilité durable du pays. Encore une fois, le président Ali Bongo Ondimba démontre qu’il mérite bien son surnom de champion et détient toujours tous les leviers du pouvoir. Face à ses camarades du Part démocratique gabonais, il a dressé le bilan de sa formation politique et ses récentes victoires. Certain de son ancrage, il s’est montré très serein pour les échéances à venir.

Signe d’une véritable fébrilité, le président du parti RPM, Alexandre Barro Chambrier n’a pas hésité à affirmer sur les ondes de RFI, alors qu’il est actuellement en pré campagne à Port-Gentil, qu’Ali Bongo annonçait même déjà les résultats. En réalité l’opposition gabonaise est paniquée et par peur d’affronter le président gabonais lors des élections car elle sait qu’elle n’aucune chance face au président Ali Bongo Ondimba s’agite dans tous les sens.

Pour cet analyste politique et enseignant-chercheur à l’UOB, « C’est simplement la preuve qu’Alexandre Barro Chambrier vient de réaliser la capacité du président de la République à mobiliser les Gabon autour de sa personne. Même s’il n’a pas encore officiellement déclaré sa candidature, Ali Bongo Ondimba fait déjà peur au camps d’en face. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top