Réhabilitation des structures sanitaires : Guy Patrick en visite d’inspection à l’intérieur du pays

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a effectué le 17 septembre 2022 en compagnie de son collègue, Ministre des Mines, Elvis Ossindji, une visite des travaux de réhabilitation des structures sanitaires d’Okondja, d’Akieni et de Léconi dans les départements respectifs de la Sébé-Brikolo, la Lekoni-Lekori et des Plateaux de la province du Haut-Ogooué.

Ces travaux consistent pour l’essentiel à moderniser, ajuster et à agrandir les différents blocs opératoires ainsi que les salles d’accouchement, les salles de consultations en ophtalmologie, stomatologie et ORL. Des services tels que les urgences, le pôle mère-enfant, la médecine, les consultations externes, les hospitalisations bénéficieront d’une extension.

En effet, la livraison de ces chantiers permettra la mise à niveau du système sanitaire dans ces différentes localités avec une amélioration significative de la prise en charge des populations. Avec l’achèvement de ces travaux, les structures sanitaires réhabilitées passeront de statut de centre médical à celui d’hôpital départemental.

Après évaluation des travaux, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales a suggéré quelques ajustements d’ordre médico-technique conformes aux normes en vigueur dans ce domaine. A cet effet, il n’a pas manqué de rappeler l’impérieuse nécessité d’accélérer les travaux conformément aux cahiers de charge en vue de leur livraison compte tenu des attentes des populations.

Il convient de rappeler qu’en plus des structures sanitaires du Haut-Ogooué, le centre de santé de Fougamou, les centres médicaux de Ndendé, Mitzic, Medouneu, Oveng et Mvadi, de Kango, l’hôpital départemental de Ntoum, l’hôpital hansein d’Ebeigne bénéficient aussi des travaux de réhabilitation avec amélioration des plateaux techniques et augmentation de la capacité d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top