Relance du secteur café: des experts vietnamiens à Mouila pour mesurer le travail accompli et évaluer les besoins

Le directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation ( Caistab) Thierry Prospère Mboutsou s’est rendu du 21 et 22 février derniers à Mouila dans le cadre de sa politique de relance de la caféiculture. Il était accompagné du secrétaire exécutif de l’Agence des cafés Robusta, d’Afrique et Madagascar (Acram), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), des représentants du ministère de l’Agriculture, et des experts vietnamiens.

La délégation a mis à profit cette mission pour se rendre sur les plantations de Moalo et Mokabo afin de permettre aux experts venus du Vietnam de se faire une idée des efforts de relance du secteur par les autorités Gabonaises et participer à un renforcement de capacités.

Pour rappel, le Vietnam est le deuxième plus gros producteur de café (exclusivement du robusta) derrière le Brésil. Il devrait produire plus de 30 millions de sacs de 60 kg de café sur l’année 2021-2022 et représente plus de 18% de la production mondiale de café.

L’expertise vietnamienne est un atout majeur pour le Gabon qui ambitionne depuis 2019 de relancer sa filière, car cela permettrait de renforcer non seulement la production nationale mais aussi de créer davantage d’emplois dans ce secteur. Tout ceci contribue au Plan d’accélération de la transformation (PAT) initié par les plus hautes autorités de notre pays en tête desquelles le président de la République Ali Bongo Ondimba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top