Relance Économique: le vice-président de CIMAT, reçu par le Premier Ministre gabonais.

Le vice-président du groupe CIMAT, propriétaire de CIMAF, Malik Sefrioui, a été reçu le mardi 2 février dernier par le premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda. Au menu des échanges, les questions de développement et d’investissement en vue de la relance économique du pays.

Le groupe marocain, malgré la pandémie du covid -19, et la baisse des activités dans plusieurs entreprises, envisage de continuer ses investissements dans le pays. Présent au Gabon depuis plus de 7 ans, le groupe marocain, qui y a déjà investi 61 milliards de francs CFA, produit annuellement un million de sacs de ciment. Une quantité qui pourrait permettre au groupe marocain, d’élargir et d’écouler sa marchandise dans les pays de la sous-région.

Pour Malik Sefrioui, même si « l’activité a été ralentie par la Covid-19 », « Cimaf-Gabon peut largement continuer à satisfaire la demande annuelle » qui devrait tangenter les 700 000 tonnes en 2021. Aussi, avec l’inauguration de la deuxième ligne de production, qui produit un million de sacs de ciment par an, l’entreprise est sure que 2021, réserve des surprises en ce qui concerne sa production.

Les responsables de l’entreprise compte également maintenir les emplois et voir dans quelle mesure offrir des nouveaux postes aux Jeunes demandeurs d’emplois. Selon le Premier Ministre, cette entreprise aurait un « impact très positif sur l’emploi, l’industrialisation du pays, la diversification de l’économie, la balance commerciale, etc. », a tweeter le premier ministre gabonais à l’issue de son entretien, avant de lancer : « Le type de partenariat à promouvoir ! ».

Le groupe marocain se présente donc comme un potentiel investisseur et un acteur majeur dans la relance de l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top