Remaniement ministériel : le nouveau casting en perspective.

Afin d’accélérer la cadence du plan d’accélération de la transformation, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba pourrait  revoir  la structuration du gouvernement. Qui partira ?  Qui fera son entrée ? Et qui reviendra ? Autant de questions qui   suscitent moult réactions dans la société.

Le Plan d’accélération de la transformation  n’a pas encore connu la vitesse  et les résultats escomptés.  Plusieurs départements ministériels  font traîner  les chantiers ou ont des difficultés à décoller. Le chef de l’Etat,  Ali Bongo Ondimba n’est  visiblement pas satisfait du rythme avec lequel les projets sont menés et compte bien mettre un coup de pression pour hâter la cadence.

En effet, lors  de l’émission d’évaluation de l’action gouvernementale « Face à vous », le chef de l’Etat, comme l’ensemble des gabonais, a pu se rendre compte de ce que certains ministres n’avaient pas toujours atteint les missions qui leur ont été assignées. Si le chef du gouvernement est quasiment assuré de rempiler, d’autres pourraient bien perdre leur fauteuil, quitter la tête de départements régaliens et d’autres personnes feront leur entrée à la faveur des ralliements d’acteurs de l’opposition à la majorité républicaine et sociale pour l’émergence.

En témoigne, les audiences régulièrement accordées par le président de la République à certains membres du gouvernement en présence de Rose Christiane Ossouka Raponda. La relance de l’économie, après le coup accusé du fait de la pandémie de Covid-19, est une priorité pour le chef de l’Etat. Selon plusieurs sources, la mouture de la prochaine équipe est quasiment déjà prête et sera rendue publique dans les tout prochains jours.

Le Chef de l’Etat, usera de son  pouvoir discrétionnaire pour choisir les compatriotes les mieux à même de matérialiser sa vision en actes sur le terrain.   Ces derniers devraient être animés par la volonté d’améliorer les conditions de vie de leurs compatriotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top