Réseau mafieux au palais de justice : Alphonsine Ndembi le cerveau de la bande au gnouf.

La fausse conseillère spéciale  du coordonnateur général des affaires présidentielles,   Alphonsine NdembiTchetchenigbo,  vient d’être déférée à la prison centrale de Libreville.

Interpellée par les agents des services          de la direction  générale  de la documentation  et de l’immigration  en tout début du mois d’août. Maman « Alpha  », usait de son influence douteuse pour escroquer des espèces sonnantes et trébuchantes  aux personnes qui avaient des problèmes judiciaires.

Selon  les éléments d’enquêtes, le cerveau de la bande « maman Alpha »,   serait  une grande prêtresse vaudou, au centre d’un réseau d’escroc impliquant des greffiers et des magistrats. Lors de la perquisition, les agents de la DGDI, ont découvert  sur les lieux d’incantation, des poupées  représentant  le colonel  Bernard Gnamankala et son avocat  Me jean Paul Moubembe.

Le conseil  du directeur général  de la DGDI, après avoir annoncé l’obtention des mandats de dépôts des 3 gardés  à vue  de la DGDI, pour charlatanisme et fétichisme  vis à vis du directeur général de la DGDI,  a annoncé que,  « certains  Magistrats  et Greffiers  près  le tribunal  de céans doivent  répondre  de leurs actes  devant  le conseil  de discipline  des magistrats et des greffiers ».

L’affaire n’aurait pas encore connu son épilogue,  car les greffiers et magistrats qui ont accepté les pots de vin de dame Alphonsine Ndembi vont devoir répondre de leurs actes au conseil de discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top