Restructuration de la CNSS : « la réduction de la masse salariale une nécessité »

L’administrateur provisoire de la Caisse Nationale de sécurité sociale, Christophe Eyi a récemment laissé entendre que pour mener à bien la restructuration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) actuellement en cours, il était désormais nécessaire de procéder à la réduction drastique de sa masse salariale.

En effet, il ressort que la masse salariale au sein de la CNSS serait l’une des causes majeures de la faillite de cette entreprise spécialisée dans les prestations sociales.  A cet effet, le nouveau patron en charge de ladite structure a annoncé que les discussions avec les syndicats seront ouvertes dès la semaine prochaine pour négocier des options de réduction de la masse salariale sans pour l’instant impacter les effectifs.

« La CNSS compte environ 1900 collaborateurs pour une masse salariale d’environ 1,6 milliard de FCFA par mois. C’est toujours beaucoup trop élevé au regard du niveau d’activité et surtout lorsque l’on se réfère aux ratios de la CIPRES qui établit l’ensemble des charges de fonctionnement, y compris les salaires, à moins de 15 % des produits techniques.

Notons que si le dialogue est indispensable pour sortir d’une crise, celui-ci ne peut y avoir lieu que si les différentes parties prenantes sont ouvertes à la discussion et font preuve d’une certain sens des responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top