Retour de l’apaisement du climat social au sein de la Comilog

Le ministre des Mines, Elvis Ossindji a récemment présidé à la médiation entre les partenaires sociaux et l’administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale gabonaise d’Eramet qui a permis de désamorcer la grève des employés au sein de ladite Compagnie.

Il nous souviendra qu’en août dernier, des agents de la Comilog avaient lancé une grève de 72h pour protester contre le paiement discriminatoire des primes au sein de l’entreprise. « Il est intolérable pour quelqu’un vivant au Gabon de percevoir une prime d’eau et d’électricité à hauteur de 16 000 FCFA, ce n’est pas normal », avait alors expliqué Brice Ngomanda, porte-parole des grévistes.

Dans un souci d’apaisement, le ministre des mines avait entamé une médiation entre les différentes parties. Une initiative louable qui a finalement porté ces fruits car l’annonce du retour à l’apaisement du climat social  au sein de la compagnie minière a été faite le 3 octobre courant suite à la signature d’un protocole d’accord entre les parties prenantes.

« J’ai invité toutes les parties à favoriser le dialogue en tout point afin de développer des rapports de confiance. Je félicite tout le monde pour la mise en avant de l’intérêt commun avec la signature du protocole d’accords de sortie de crise », a déclaré le membre du gouvernement. Notons néanmoins que l’accord trouvé entre le top management et les employés pour rétablir la confiance entre les parties n’a pas été révélé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top