Retrait du check-point des Charbonnages suite à une altercation entre policiers et gendarmes

On a encore frôlé le pire à Libreville. Une altercation entre des policiers et des gendarmes a eu lieu ce mardi 1er mars 2022 au niveau des charbonnages dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville.

Un groupe de gendarmes qui était en faction au niveau des charbonnages depuis le début de la pandémie de Covid-19 va se détacher pour demander des explications à des policiers , qui saisissaient les marchandises des commerçants qui s’entêtent à vendre, au mépris de la loi sur et au-delà de l’emprise municipale.

En l’espace de quelques échanges, les gendarmes qui obtiennent souvent de l’argent en échange de quelques services auprès de leurs collègues pour le compte des commerçants vont provoquer une altercation.

Une vidéo choquante et honteuse, montre des hommes en uniforme de la gendarmerie et de la police se livrer à une altercation au niveau des charbonnages. On y voit très clairement, un camion Iveco avec à son bord des policiers arriver en renfort de leurs collègues pris à partie par les gendarmes, sous le regard abasourdi des badauds. C’est une nouvelle affaire dont la police et la gendarmerie se seraient bien passées.

Cette altercation n’est malheureusement pas la première, on ne compte plus ces dernières années les frictions qui ont été à deux doigts de dégénérer de manière incontrôlée entre ces deux corps armés. On ne peut s’empêcher de s’interroger sur le silence des autorités politiques qui semblent rester inactives, impuissantes devant de tels dérapages pourtant potentiellement meurtriers.

Face à cette situation déplorable, la haute hiérarchie militaire va décider du retrait express du check-point des Charbonnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top