Revisiter le statut des « Gabonais économiquement faible»

Une étude pilote de criblage des gabonais économiquement pauvres(GEF), vient d’être mener par le gouvernement gabonais pour assurer une protection optimisée des gabonais. Il s’agit des personnes vivant avec un revenu inférieur à 80 000 FCFA par mois.

La validation et la conclusion de cette étude sont au cœur d’un atelier dirigé par le ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Koho Nlend en attendant de les soumettre en conseil interministériel et en conseil de ministre. Les données recueillies devront permettre au gouvernement de statuer définitivement sur les paramètres d’éligibilité au statut GEF. Ouverts le 10 mai, ces travaux sont prévus s’étendre sur une semaine.

Le nouveau formulaire va s’appuyer sur les données recueillies à l’issue de la recherche. Selon la responsable du département des Affaires sociales, “ Il s’agit de faire un exercice d’évaluation d’un processus entamé depuis plusieurs mois pour donner au ministère des instruments opérationnels de gestion des fichiers des personnes vulnérables, en particulier les GEF.

Après la validation, l’enrôlement des Gabonais économiquement faibles devrait être effectif afin de constituer une base de données complète. Ce dernier élément servira de base pour une prise en charge efficiente de cette couche vulnérable de la population pour bénéficier des avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top