Rose Christiane Ossouka Raponda: la nécessité de préserver la biodiversité

Après son entretien avec la directrice pays de l’ONG internationale The Nature Conservancy, le premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda a rappelé le mercredi 30 mars sur les réseaux sociaux la nécessité de préserver la biodiversité sur le territoire gabonais.

 « Le Président Ali Bongo Ondimba a fait du Gabon un champion de la protection de la biodiversité », édite Rose Christiane Ossouka Raponda sur Twitter après son audience avec Marie-Claire Paiz, la directrice Gabon de l’ONG The Nature Conservancy.

Le conciliabule qui a eu lieu à l’immeuble du 02 décembre à Libreville au Gabon à  vue la contribution du ministre de l’Environnement, Pr Lee White. « Nous travaillons avec l’ONG internationale pour protéger les écosystèmes naturels (marins, terrestres, d’eau douce) », a expliqué le chef du gouvernement.

Au niveau universel, le Gabon est l’un  des pays les plus engagés dans la  protection du climat et de la biodiversité. Les politiques mises en place pour cette protection sont entre autres les parcs nationaux, qui servent d’exemple aux autres pays Africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top