Secteur eau et électricité : fin de monopole de la SEEG

Le gouvernement à travers le ministère de l’Energie et des ressources hydrauliques vient de décider d’ouvrir le marché  de la distribution d’Eau et de l’électricité  à d’autres opérateurs économiques. Ce secteur est désormais ouvert à la concurrence.
 
C’est ce mercredi 5 janvier 2022 que le gouvernement a procédé à  la signature officielle de ce renouvellement pour 20 ans. Une cérémonie présidée par le ministre de tutelle, Alain Claude Bilie By Nze. La distribution,  l’exportation, le  transport et la commercialisation de l’eau potable et de l’énergie électrique  ne relèvent plus de l’exclusivité  de la SEEG.
 
Le secteur est libéralisé  comme le prévoit  la nouvelle loi du secteur. Autrement dit, d’autres opérateurs peuvent intervenir  dans les différents segments du  secteur. A la différence  de la précédente, l’on peut relever la prise  en compte  de la production  indépendante  dans le domaine  de l’eau. De plus, la société civile a désormais son mot    à dire en ce qui concerne la protection du consommateur.
 
Le ministre d’Etat à l’Energie a quant à lui rassuré que « L’Etat va veiller avec la SEEG à améliorer la qualité du service. Vous savez que l’Etat a mis en place un agence de régulation  du secteur eau et électricité  qui doit  qui doit mieux protéger le consommateur », a dit le ministre de tutelle.  
  
Le secteur de  l’Eau et de l’électricité est ouvert à la concurrence,  d’autres opérateurs peuvent désormais faire leur preuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top