Semaine internationale de l’investisseur CEMAC: valoriser les diverses initiatives et mieux informer les investisseurs

La ville du Cameroun à Douala  organise la semaine  internationale  de l’investisseur  CEMAC, en deux grandes phases. La première phase se déroulera du  12 au 14 octobre, (webinaires  publics et stand d’information), le 15 octobre  journée portes ouvertes à la BVMAC, Douala. Sous le thème « l’Éducation  Boursière et la protection   de l’investisseur à l’ère  de la digitalisation  des instruments  financiers et de  la gestion collective ».  Une grande rencontre internationale qui devrait permettre de rappeler quelques réflexes aux investisseurs.
 
La Semaine Internationale de l’Investisseur édition 2021 est une initiative lancée depuis cinq ans par l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs, l’OICV, en charge de la normalisation du secteur des marchés financiers au niveau mondial. Cet événement que la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale – COSUMAF- en sa qualité de membre de l’OICV, organise pour la première fois dans sa juridiction des six Etats de la CEMAC, est à sa quatrième édition cette année, n’ayant pu se tenir en 2020 en raison des restrictions sévères liées à la crise sanitaire de la Covid-19.


Selon le président de la COSUMAF, « Cette Semaine appelée World Investor Week, est l’occasion de valoriser les diverses initiatives et de rappeler quelques réflexes aux investisseurs. L’objectif est de donner au public les clés de compréhension des concepts financiers, mieux l’informer pour mieux le protéger. C’est le lieu ici de féliciter l’effort de construction d’une éducation boursière et la promotion de la culture financière et boursière en faveur du grand public et des investisseurs institutionnels afin d’accroître leur protection face à l’offre des produits et services du marché», a souligné l’Ambassadeur  Nagoum Yamassoum.

La Semaine Internationale de l’Investisseur vise à la dissémination des messages clés qui renforcent la culture financière de l’investisseur pour sa meilleure protection.   L’offre d’opportunités d’apprentissage et de formation de l’investisseur. Au niveau transversal, ce conclave  est un cadre de collaboration entre différents régulateurs dans le domaine de l’éducation et de la protection de l’investisseur. C’est donc,  une excellente opportunité pour les investisseurs, afin d’avoir des formations et des informations pour le développement des économies africaines. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top