Séminaire gouvernemental : le nouveau programme du gouvernement peut-il relancer l’économie gabonaise ?

Le séminaire gouvernemental qui s’est tenu du 18 au 19 janvier dernier, a permis aux membres du gouvernement de revisiter les contours et les mécanismes, en vue d’une meilleure transformation de l’économie gabonaise. Raison pour laquelle, le Premier ministre, chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka lors de son allocution, a estimé que ce nouveau plan d’accélération va transformer l’économie du pays.

Le gouvernement dirigé par Rose Christiane Ossouka, est déterminé à transformer l’économie et à consolider le modèle social, afin d’assainir durablement les finances publiques. Pour le chef du gouvernement, « le Plan d’Accélération de la Transformation 2021–2023, qui a été au cœur du séminaire gouvernemental, va métamorphoser notre économie et consolider notre modèle social. Il marque une rupture radicale dans la conduite de l’action publique au Gabon», a affirmé le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda lors de la dernière journée du séminaire gouvernemental.

En effet, le chef du gouvernement compte implanter un nouveau système de travail plus radical, capable de répondre aux attentes des gabonais.

La Dame de Fer, comme la surnomme ses collègues reste concentrée sur les dossiers, ne prête aucune oreille sensible aux attaques politiques que ses pourfendeurs relaient à longueur de journée dans différents médias. Avec la crise sanitaire et les retombées néfastes sur l’économie gabonaise, le Gabon est aujourd’hui condamné à réévaluer la structure de son économie, pour attirer des nouveaux investisseurs. Le secteur informel qui domine l’activité économique à plus de 70%, n’est toujours pas maîtrisé par les pouvoirs publics.

Ce séminaire gouvernemental pourrait donc mettre un terme à l’incivisme fiscal et permettre de renflouer les caisses de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top