Signature des contrats de cogestion pour une redynamisation des pharmacies hospitalières

Dans le cadre de la redynamisation des pharmacies hospitalières, le Ministre Délégué auprès du Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Justine Libimbi Mihindou, a présidé le 13 juillet courant, la cérémonie de signature des contrats de cogestion des Pharmacies hospitalières entre l’Office pharmaceutique national (OPN) et les Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Libreville, Owendo et Mère-enfant.

C’est en présence du Directeur général de la CNAMGS et celui du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), que ladite cérémonie a eu lieu. En effet, inscrite dans le cadre de la réforme de l’Office pharmaceutique national (OPN) telle que prescrite dans le Plan d’accélération de la Transformation (PAT) impulsé par le Chef de l’Etat. Ce contrat définit les modalités de gestion des pharmacies hospitalières en vue d’assurer une disponibilité permanente des médicaments et autres produits de santé (MAPS) au sein des Centres hospitaliers universitaires désignés comme site pilote de cette activité d’envergure.

Aussi, le contrat portera notamment sur l’approvisionnement de la pharmacie hospitalière, la distribution des MAPS aux différents services de l’hôpital, l’organisation fonctionnelle de la pharmacie hospitalière ainsi que sur la dispensation des MAPS et des autres actes pharmaceutiques aux patients de ces CHU. Il a une durée de trois (03) ans à compter de sa date de signature.

Conformément aux instructions des plus hautes autorités, le Ministre Délégué a invité les différentes parties aux respects stricts des modalités dudit contrat avant d’insister sur une gestion rationnelle des différents produits pharmaceutiques qui seront mis à la disposition des Pharmacies hospitalières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top